L’Amour sous toutes ses formes

Date

Interstellar - quand l'Amour dépasse la peur

Interstellar, c’est de ce film que j’ai envie de te parler aujourd’hui.

Avec les étoiles des constellations créatives, nous préparons la scène du mois de mars, scène pendant laquelle nous parlerons du sujet de l’Amour. Sur ce sujet, j’ai pensé à Interstellar que j’ai récemment revu. Quel chef-d’œuvre!!! Ce film va bien au-delà d’un simple film de science fiction! Il est une ode à l’Amour sous toutes ses formes: l’Amour de soi, l’amour filial, l’amour amoureux, l’amour des autres, de l’humanité, du vivant…

Si tu ne l’as jamais vu et que tu le souhaites, ferme cet article, file le regarder et reviens après 😉

L’Amour filial et l’Amour de l’Humanité: Parlons d’abord de Cooper, le héros. La Terre est menacée, l’air devient irrespirable… Recruté par la NASA, il a la possibilité de partir en mission spatiale vérifier laquelle des planètes trouvées par les précédentes missions est la plus vivable pour ses enfants ainsi que pour l’Humanité. Il fait le choix de partir, en laissant ses enfants, choix qu’il regrette au cours de son parcours mais qui lui permet de trouver la solution. En entrant dans gargantua, dans ce trou béant, il entre dans la 4ème dimension (le tesseract) lui permettant de donner la clé d’une autre suite pour l’Humanité à Murphy, sa fille. Ainsi, elle permettra à l’humanité de maitriser la technologie qui lui permettra de créer le tesseract, la boucle est bouclée 😉

 

Quelle belle fin me diras-tu? Et si tout ceci n’était qu’un rêve? Peut-être, et alors ? La réalité de la réalité nous expliquait Paul Watzlawick… Que savons-nous de la réalité? Si les choses ne sont pas matérielles alors elles n’existent pas? Comme ce serait triste… L’Amour “est”, au-delà des dimensions, des réalités. Il existe, c’est tout.

L’Amour apporte les solutions: Par Amour, Murphy, la fille de Cooper passe son existence à chercher la solution permettant de rejoindre / ramener son père et la trouve au domicile familial, lieu clé du film, haut lieu de vibration d’Amour et d’intimité  C’est bien là que son père lui transmet la solution. C’était là, sous leurs yeux depuis le début, dans l’intérieur de leur foyer. Ils cherchaient à l’extérieur ce qui était au final à l’intérieur;)

Eros: Le docteur Brand illustre bien l’Amour Eros au sens où elle est prête à tout pour retrouver celui qu’elle aime. C’est d’ailleurs elle qui explique que l’Amour a un sens plus grand, “la marque d’une dimension supérieure que nous ne pouvons pas encore consciemment percevoir. De toutes les choses que nous percevons, seul l’Amour transcende le temps et l’espace, peut-être bien que nous devrions accepter ce que nous ne comprenons pas encore”.  Une magnifique leçon de lâcher prise, pour s’abandonner à cette énergie plus forte, porteuse.

Poussée par cet Amour, source de Force et de détermination, c’est Brand qui trouve la planète qui permet à l’Humanité de continuer. L’Amour permet la Vie…, n’est-ce pas?

L’Amour ou la peur, le choix de chacun: Alors qu’au contraire, la peur est synonyme de survie… C’est le docteur Mann qui l’illustre à merveille. Mann… peut être même “Hu-Man”… Brand le qualifie d’ailleurs comme “le meilleur d’entre nous”, le plus sachant, que personne ne remet en cause. Son rôle me fait penser à une représentation de l’Humanité qui a peur, qui passe en mode survie, qui fait de la connaissance une règle absolue au lieu de vivre. Le docteur Mann s’est engagé à n’envoyer un signal que si la planète trouvée était habitable. Bien difficile de le juger, de savoir ce que chacun aurait fait à sa place. A l’arrivée de Cooper et Brand, le docteur Mann leur ment, mû exclusivement par son instinct de survie. L’irrationnel prend le dessus dans ses décisions, pour survivre… Il réalise consciemment des actions qu’il sait répréhensibles… jusqu’au meurtre s’il le faut.

Le Dr Mann se laisse submerger par la peur, malgré une connaissance intellectuelle de l’Amour: il avait d’ailleurs expliqué à Cooper qu’avant de mourir, ce dernier verrait ses enfants, que son cerveau, dans un dernier effort reconstituerait des images lui permettant de les voir, la Force de l’Amour jusqu’à la fin matérielle.

Que la fin soit un rêve ou la réalité, Cooper revoit effectivement Murphy… grâce à l’Amour

Alors voilà, ce film m’émeut à chaque fois. L’Amour invite au lâcher prise, à vivre sa Vie, à en profiter pleinement tout en  acceptant l’invisible… ce que nous ne comprenons pas encore…

C’est cette énergie que je choisis de laisser m’envahir. Et j’ai envie de t’en parler de façon plus personnelle. 

A quoi rime l'Amour ?

Quand je pense à l’Amour, je pense d’abord à mon clan

mes racines, mes branches, dans mes veines ce sang

Ancêtres, parents, mari, enfants,

La Vie se renouvelle, un mouvement permanent

 

Nous liant les uns aux autres, vivants comme partis

L’Amour, une émotion qui coule , quelle énergie

Telle une Eau guérisseuse, elle nettoie les plaies

Nous rendant ainsi libres des chaines que l’on se met

 

Une famille heureuse comme premier cocon

Pour me développer, faire éclore cette émotion

Merci à toi pour ton amour inconditionnel

Pour m’avoir parlé de nos racines, de nous

Pour ce sentiment d’appartenance, familial

Qui m’accompagne, me soutient, merci pour tout

Pour m’écouter, et ne jamais me fermer la porte

Pour m’avoir protégée et m’avoir m’a rendu forte

 

Et puis il y a toi, qui m’aime au quotidien,

avec ses hauts et ses bas, et tous ces petits riens

Même quand on se dispute, malgré nos différences,

Nous ne formons plus qu’un, unis et en confiance

 

Neuf mois et te voilà, tu m’a reconnectée

Ce passage m’a permis de sentir, de vibrer,

De rallumer ce feu, ardent, inextinguible

Me rappelant qu’absolument tout est possible

Audacieux, courageux, vaillant, déterminé,

Constant, Il brûle pour que je me réalise

Via mes projets et avec exemplarité

Dans l’action, motivée, j’avance et cela me grise

 

A présent l’Amour des autres, leurs souvenirs,

Me ramènent à eux, qu’ils soient loin sur cette Terre

Ou au-delà, l’Amour que je leur porte les garde

Près de moi, vibrants, vivant, le cœur comme sauvegarde

Il transcende les dimensions, le temps et l’espace

Indivisible, il augmente et prend toute sa place

 

Et si nous parlions de l’Amour de nos amis

Avec eux, on évolue, chahute et grandit

Comme toi qui est exemplaire et que j’admire

Ou encore toi qui m’exaspère mais me fait rire

 

Travailler nos ombres nous rapproche de l’Amour,

Alors tel un funambule, je fais preuve de foi

Je garde l’équilibre à chaque aller-retour

en me laissant porter par cette sécurisante aura

De cette venus épanouie, grâce à qui je peux

Sereinement regarder l’ombre tapie en moi

au travers de toi vers qui se tournent les yeux,

appuyant sur ma peur que je ne suffise pas

 

Et toi qui me trouve trop sensible voire qui t’en sers

Toi qui juge mes émotions ou ma colère

ou encore ma spiritualité,

Tu affutes ma ténacité

 

Merci pour ce miroir qui accélère

mes prises de conscience élémentaires

Ce n’est pas toi qui m’agace, c’est moi

Je décide alors de regarder là

D’accepter, soigner cet endroit blessé

Avec de l’Amour et avancer

 

Et puis je m’aime moi

Eh oui, l’Amour de soi,

Dame de cœur, parfois As de pique

Terre de contraire, je le revendique

Forte et sensible, ancrée et spirituelle

Combattive et déterminée, surtout pour l’essentiel

Scientifique et artiste, quel drôle de mélange

Je brouille les pistes, tant pis si ça dérange

Et même si je suis parfois contrôlante et autoritaire

Merci à mes ombres d’être là quand c’est nécessaire

 

Quelle alliance d’oppositions

C’est cette réconciliation

Qui fait la Beauté

De notre unicité

A nous tous, nous représentons l’unité

Séparés, pièces d’un puzzle à assembler

Quelles sont tes pièces à toi, tes cartes, tes atouts?

C’est maintenant que ta partie se joue!

 

Sais-tu les utiliser et les faire rayonner?

Et pour cela, as-tu appris à les aimer?

C’est ce que je propose avec Tout en valeurs,

De trouver ensemble quelles sont tes couleurs

Pour faire ton propre tableau

Qui rendra le monde plus beau

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

2 Commentaire

Participez à la discussion et dites-nous votre opinion.

20 mars 2021 à 18 h 07 min

Waouh ! Quel magnifique texte Audrey que j’ai pris plaisir à lire et relire avec émotions. J’adore !!!

Audrey – Tout en Valeursrépondre
22 mars 2021 à 23 h 35 min
– En réponse à: Ros

Merci beaucoup 😊

Publier une réponse

Plus de
réflexions